NuestrAmericaLatina | PORTRAIT (CHINOIS) DE L’ARGENTINE
blog, voyage, Amérique latine, Amérique du sud, South America, America latina, America del sur, travel, viaje, nuestramericalatina, carnet de voyage, photo, photographie, video, itinéraire, Argentine, Argentina, Chili, Chile, Bolivie, Bolivia, Colombie, Colombia, Pérou, Peru, Equateur, Ecuador, Brésil, Brasil, voyage en cargo, cargo, mer et voyages, transatlantique, porte conteneur, Nordeste, Andes, cordillère des Andes, backpacking, mochilando, roadtrip
22896
post-template-default,single,single-post,postid-22896,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
Voyage-Argentine-Patagonie

PORTRAIT (CHINOIS) DE L’ARGENTINE

Nous cherchions depuis longtemps une jolie manière de dresser une sorte de “bilan” de chaque pays traversé. En découvrant le passionnant blog de Manu et Maud, un couple d’architectes de Paris avec qui nous nous sommes baladés à Torotoro et qui parcourent l’Asie et l’Amérique latine depuis de nombreux mois, nous avons beaucoup aimé la formule du “portrait chinois”, qui permet d’évoquer différentes facettes d’un pays d’une manière sensible et personnelle. Nous nous en sommes donc inspirés pour ce premier portrait sur l’Argentine.

N’ayant passé qu’à peine deux petites semaines en Argentine dans deux provinces très différentes, l’une à l’extrême sud (Santa Cruz), l’autre à l’extrême nord (Jujuy), il ne s’agit bien sur pas d’un portrait objectif et exhaustif de cet immense pays mais simplement de sensations et souvenirs liés à notre expérience personnelle de ces deux régions (ce qui nous a le plus marqué, ce que l’on a préféré ou encore ce qui représente le mieux le pays ou ces régions).

Un paysage

les lacs et glaciers du Parque Nacional los Glaciares en Patagonie.

Une montagne

le majestueux Cerro Fitz Roy qui s’élève à 3405 mètres d’altitude à la frontière entre l’Argentine et le Chili, au dessus d’El Chalten.

Une ville / un village

le village d’El Chalten, paradis des randonneurs.

Un site construit / monument

le pucará de Tilcara, forteresse construite par les indiens Omaguacas, de la tribu des Tilcaras située sur un sommet stratégique de la quebrada de Humahuaca, au sud de Tilcara.

Un point de vue

la vue sur le glacier Perito Moreno depuis les quelques kilomètres de passerelles situées en face.

Un espace public

les jeux pour enfants, présents en nombre dans chaque village même modeste

Une couleur

celles de la Quebrada de Humahuaca, profond canyon d’origine à la fois tectonique et fluvial situé dans la province de Jujuy, dans le nord-ouest de l’Argentine.

Un élément / une matière / un matériau

la glace du Campo de Hielo Sur, tout en dégradés du blanc au bleu profond en fonction de sa densité (plus c’est dense, plus c’est bleu).

Une ressource naturelle

l’eau douce, dont le Campo de Hielo Sur représente une des principales réserves au monde.

Un plat / une spécialité culinaire

les empanadas, petits chaussons farcis de viande, de fromage, de légumes ou d’autres ingrédients, selon les coutumes de chaque région, frits ou cuits au four.

Une aliment

la viande rouge, tendre et juteuse : bife de lomo, lomo de chorizo…

Une plante / un arbre

la yerba mate, dont les feuilles, que l’on torréfie et pulvérise, fournissent, infusées dans l’eau chaude, une boisson stimulante, aux effets semblables à ceux du café ou du thé.

Un alcool

le vin rouge, notamment celui produit autour de Cafayate, dans la province de Salta, au nord du pays.

Une boisson

le maté, infusion traditionnelle au goût fort et amer, issue de la culture des Amérindiens Guaranis et très consommée en Argentin. Elle est préparée avec des feuilles de yerba maté et se boit dans une calebasse grâce à un tube métallique qui sert aussi de filtre, la bombilla.

Un art / un artisanat

la fabrication de calebasses à maté plus ou moins sophistiquées, en métal, cuire, bois ou corne selon la région.

Un animal

le huemul, güemal ou cerf du sud andin, mammifère classé comme en danger d’extinction appartenant à la famille des Cervidae qui habite dans la Cordillère des Andes du Chili et de l’Argentine (et que nous avons eu la chance de croiser de près en allant au Fitz Roy).

Un sport

le football, amateur et professionnel, comme à Iruya, dans les Andes argentine, où nous avons eu un bon exemple de l’importance sociale de ce sport, joué par petits et grands, filles et garçons, sur le grand terrain du village.

Un symbole

le gaucho, qui incarne la liberté. C’est en quelques sortes le cowboy d’Argentine, gardien des troupeaux des immenses étendues de la pampa, autour duquel s’est développé toute une culture, avec des traditions, des rites, des costumes, des habitudes culinaires.

Un mot

« che », interjection typiquement argentine utilisée pour montrer une marque amicale à son interlocuteur (équivalent au « mate », « bro » ou « dude » anglosaxon), aussi bien en début qu’en fin de phrase, ou pour attirer l’attention : « Che, Pedro, ¡mirá! », équivalent alors à un « Hey, Pedro, look! ». Mais ça devient même une simple ponctuation dans la bouche de certains argentins. Bref, le « che » se calle à toutes les sauces !

Une expression / un slogan

“mucho gusto”, équivalent sudamericain du “encantado/a” espanol ou “nice to meet you” anglosaxon.

Une attitude / un trait de caractère

accueillants. Nous avons été particulièrement bien accueillis par les argentins, aussi bien au nord qu’au sud du pays !

Un sentiment / une impression

en Patagonie, le dépaysement, au nord, le sentiment d’arriver vraiment dans les Andes. Au début de la conquête espagnole, le territoire actuel de Jujuy était peuplé de différents peuples indigènes. La résistance tenace de ces populations rendit difficile l’avance des envahisseurs, d’abord quechuas, puis espagnols. Aujourd’hui encore, une importante population amérindienne vit dans cette région, contrastant avec le reste de l’Argentine peuplé principalement de descendants de migrants européens.

Une figure historique

Ernesto Rafael Guevara (1928-1967), plus connu comme « Che Guevara » ou « le Che », révolutionnaire marxiste et internationaliste et homme politique d’Amérique latine. Il a notamment été un dirigeant de la révolution cubaine, qu’il a théorisée et tenté d’exporter vers d’autres pays.

Un bruit / une mélodie

la joie des supporters dont l’équipe locale a gagné un match.

Une odeur

celle du maté, que beaucoup d’argentins sirotent du soir au matin.

Un transport

le bus, petit ou grand, reliant toutes les villes entre elles.

Une route

la route entre el Calafate et El Chalten, avec vue splendide sur le Cerro Fitz Roy par temps dégagé.

Une musique
Un livre / un auteur

Mafalda, de Quino, la célèbre BD argentine humoristique à caractère plutôt politique.

Un film

“Diarios de motocicleta” (‘carnet de voyage’, en français) du réalisateur brésilien Walter Salles, retraçant le périple du Che et de son acolyte Alberto Granado à travers l’Amérique du sud en 1952.

Voyage-Argentine-Quebrada-Humahuaca
1 Comment

Post a Comment