NuestrAmericaLatina | SUR LES TRACES DES DINOSAURES A TOROTORO
blog, voyage, Amérique latine, Amérique du sud, South America, America latina, America del sur, travel, viaje, nuestramericalatina, carnet de voyage, photo, photographie, video, itinéraire, Argentine, Argentina, Chili, Chile, Bolivie, Bolivia, Colombie, Colombia, Pérou, Peru, Equateur, Ecuador, Brésil, Brasil, voyage en cargo, cargo, mer et voyages, transatlantique, porte conteneur, Nordeste, Andes, cordillère des Andes, backpacking, mochilando, roadtrip
22855
post-template-default,single,single-post,postid-22855,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
Torotoro_Bolivia

SUR LES TRACES DES DINOSAURES A TOROTORO

Après deux escales citadines et plus d’un mois depuis nos dernières randos, direction Torotoro, dans la Province de Charcas, à 140km au sud de Cochabamba. Le Parque Nacional Torotoro est une aire protégée de seulement 16,6ha, relativement difficile d’accès et encore assez peu touristique. Il mérite pourtant le détour à plus d’un titre : on s’y balade dans de superbes canyons, grottes et cavernes au milieu d’empreintes de grands reptiles et dinosaures datant du mésozoïque, le climat y est vraiment agréable, et le spectacle des traces laissées dans le paysage par les mouvements des plaques tectoniques à travers le temps est impressionnant !

Bolivie_Torotoro_paysage

Nous partons avec Manu et Maud – un couple d’architectes rencontrés à la gare routière de Cochabamba – à la recherche d’un guide (obligatoire) pour nous accompagner dans notre découverte des environs. C’est avec Claudio, 27 ans et qui connait le parc comme sa poche, un australien de 74 ans à la forme physique impressionnante et un sud coréen qui parcourt le monde depuis plus d’un an, que nous prenons le matin la direction du Canyon del Vergel profond de 250m (aussi appelé Huacasenq’a ce qui signifie narine de vache en Quechua) : une belle petite rando de 5h au total, où l’on s’enfonce en son coeur par un escalier de 800 marches pour découvrir de superbes cascades avant de remonter le lit du canyon en crapahutant entre les rochers.

Torotoro_CanyonVergel
Torotoro_empreinte_Diplodocus

trace de pas de diplodocus 

Torotoro_ArbolVolontad

“el arbol de la volontad”

Torotoro_CasquadeVergel

cascade Vergel 

De retour pour le déjeuner, nous decidons d’enchainer sur l’autre incontournable du coin : la Ciudad de Itas, située à 3600m et à laquelle en accède en 4×4 depuis Torotoro. Après 1h30 de piste, on s’enfonce dans un petit canyon pour découvrir un labyrinthe de cavités creusées par les vagues lorsque ces falaises étaient en bord de mer, au temps des dinosaures. La forme des voûtes évoque des constructions gothiques, la lumière de fin de journée sur les montagnes environnantes est superbe et on a même la chance d’observer le vol de plusieurs condors !

2 Comments
  • MagHallé

    24 mai 2016 at 21 h 57 min Répondre

    Wouh, c’est magnifique !!!
    Merci de continuer à nous faire rêver , pendant que la CGT tente de bloquer la France …
    Comme dit Dominique, la morosité pourrait nous gagner, d’autant que la météo n’est pas réjouissante non plus.
    Bigs bisous
    Mam

  • […] là, nous suivons les conseils de Manu et Maud (rencontrés à Torotoro) et partons découvrir le paramo d’Iguaque. La balade, avec ses plus de 1000m de dénivelé […]

Post a Comment