NuestrAmericaLatina | ROADTRIP SUR LA ROUTE DES ETOILES, ENTRE VIGNES ET CACTUS
blog, voyage, Amérique latine, Amérique du sud, South America, America latina, America del sur, travel, viaje, nuestramericalatina, carnet de voyage, photo, photographie, video, itinéraire, Argentine, Argentina, Chili, Chile, Bolivie, Bolivia, Colombie, Colombia, Pérou, Peru, Equateur, Ecuador, Brésil, Brasil, voyage en cargo, cargo, mer et voyages, transatlantique, porte conteneur, Nordeste, Andes, cordillère des Andes, backpacking, mochilando, roadtrip
22646
post-template-default,single,single-post,postid-22646,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
Vallée del Elqui Chili

ROADTRIP SUR LA ROUTE DES ETOILES, ENTRE VIGNES ET CACTUS

Quoi de mieux que de déambuler au milieu des vignes en journée sous le soleil chaud des Andes et à la nuit tombée de lever les yeux au ciel et de contempler les étoiles ? Pour mes 30 Clémi m’offre un petit road trip dans la vallée de l’Elqui réputée pour sa production de pisco et son ciel d’une rare pureté, mondialement connu par les astronomes amateurs ou professionnels, qui offre des nuits étoilées magiques.

A nous la liberté sur la « Ruta de las Estrellas » à bord d’une 208 de location (comme à la maison). Nous quittons La Serena et faisons vrombir le moteur en direction de Vicuña, première étape où nous passons 2 nuits. Nous ne ménageons pas notre bolide et attaquons tous les chemins qui partent de la route principale. Nous découvrons ainsi de magnifiques routes serpentant au milieu des montagnes arides, dominant la vallée et où les cactus semblent être confortablement installés.

Nous profitons de notre séjour sur les terres du pisco pour visiter la distillerie Los Nichos qui produit de façon artisanale la fameuse liqueur dont le Chili et le Pérou se disputent la paternité, bien connu en Amérique Latine notamment grâce au cocktail pisco sour.

La nuit tombée, nous troquons notre voiture contre un collectivo pour une excursion la tête dans les étoiles et grimpons ainsi jusqu’à l’observatoire Del Pangue. Le ciel du Chili est mondialement réputé pour sa pureté, en particulier dans cette vallée. La proximité de l’Antarctique (coin le plus froid du globe) évite les perturbations, le désert d’Atacama assèche l’atmosphère, la cordillère des Andes bloque les nuages et il n’y a pas de pollution lumineuse, bref toutes les conditions sont ici réunies pour observer les astres du ciel Austral dans des conditions idéales. Quelle soirée ! Le spectacle est magnifique, des milliards d’étoiles brillent sous nos yeux émerveillés et grâce au télescope de 40cm, nous pouvons observer des planètes de notre système solaire (Jupiter et Mars), des nébuleuses – pouponnière d’étoiles – la superstar supernova Eta Carinae (qui est un fantôme puisqu’on sait qu’elle a déjà explosé) et même d’autres galaxies que la notre : les nuages de Magellan qui sont situées à 200 000 années lumières et sont pourtant visibles (seulement depuis l’hémisphère sud) à l’oeil nu (ce que l’oeil humain peut voir de plus lointain), le tout accompagné des explications passionnantes et passionnées d’un astronome français. On se rappellera longtemps de cette soirée stellaire et de ce road trip dans la vallée de l’Elqui !

Photo : Carlo Ricci

2 Comments
  • Dominique

    30 avril 2016 at 15 h 02 min Répondre

    Super C’est un cadeau d’anniversaire merveilleux. Faites nous rêver encore et encore. Bises à vous deux

  • Magali Hallé

    2 mai 2016 at 19 h 09 min Répondre

    Magnifique ! Vous avez dû vous régaler ….cVive les 30 de Laurent !
    Vous nous faites rêver, en rentrant d’une journée de travail ça faut un bien fou . Merci !
    Bigs bisous printaniers , encore un peu frais à mon goût.
    Mam

Post a Comment