NuestrAmericaLatina | DUNES, BOAT & BEACH TRIP EN FAMILLE SUR LA ROUTE DES EMOTIONS
blog, voyage, Amérique latine, Amérique du sud, South America, America latina, America del sur, travel, viaje, nuestramericalatina, carnet de voyage, photo, photographie, video, itinéraire, Argentine, Argentina, Chili, Chile, Bolivie, Bolivia, Colombie, Colombia, Pérou, Peru, Equateur, Ecuador, Brésil, Brasil, voyage en cargo, cargo, mer et voyages, transatlantique, porte conteneur, Nordeste, Andes, cordillère des Andes, backpacking, mochilando, roadtrip
23607
post-template-default,single,single-post,postid-23607,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
LencoisMarenhenses_oasis

DUNES, BOAT & BEACH TRIP EN FAMILLE SUR LA ROUTE DES EMOTIONS

Première partie de notre mois et demi dans le Nordeste : la partie nord de la côte, entre São Luís et Fortaleza, surnommée à juste titre “la route des émotions”. C’est aussi le temps des retrouvailles avec les parents de Laurent, Dominique et René, venus nous rejoindre (malgré la grève Air France !) pour une dizaine de jours pour découvrir avec nous ces paysages de rêve.

En attendant un carnet de voyage plus détaillé sur l’ensemble du Nordeste, voilà donc un petit aperçu de ces 5 étapes en famille : São Luís > Désert des Lençois Marenhenses > Delta des Amériques > Jericoacoara > Guajiru.

Carte_RouteEmotions

 

#1 – LA BELLE SÃO LUÍS

Vieille ville coloniale dont le centre historique est classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, São Luís, la capitale du Maranhão, est une ville plein de charme située sur une île (un fin bras de mer la sépare de la terre ferme). Nous y retrouvons Dominique et René dans une jolie pousada en plein coeur de la vieille ville. Nous fêtons les retrouvailles autour d’une bonne caïpirinha en terrasse près d’une petit place où il y a de plus en lus d’ambiance (vendredi soir oblige). Des fanions multicolores flottent au dessus des ruelles, de la musique sort de chaque bar et les brésiliens affluent de plus en plus nombreux vers la place où est installée une scène. Après un bon plat de viande dans un petit resto de la rua do Giz, Dominique et René partent se coucher, épuisés par le voyage et le décalage horaire et nous retournons faire un tour vers la place où l’ambiance bat désormais son plein. Nous avons la chance d’assister à des démonstrations de 2 des compagnies/groupes locaux des danses traditionnelles de la fête du boeuf, typique du Maranhão et qui se déroule tous les ans en juin dans les rues de la ville. Fanfares, danseuses, ambiance de carnaval et brésiliens adorables : cette fois, plus de doute, nous sommes bien arrivés au Brésil, et mieux encore, dans le Nordeste !

SaoLuis_PousadaPortasdaAmazonas

Le lendemain, nous partons après un bon petit dej’ nous balader dans les ruelles alentours où s’enchainent les splendides façades recouvertes d’azulejos (ça nous fait penser, forcément, à la belle Lisboa) et les vieux bâtiments coloniaux pour certains très bien restaurés mais pour encore beaucoup au stade de chefs d’oeuvre en péril. C’est aussi ça qui fait fait le charme de São Luís qui est restée populaire et n’est pas encore devenue une ville musée aseptisée comme tant d’autres. Une demi journée suffit à faire le tour de la partie vieille ville, mais ce qui est sûr c’est que cette ville vaut le détour, de préférence le WE ! Une chouette première étape nordestine.

SaoLuis_ruas
SaoLuis_ruaPortugal
SaoLuis_azulejos
SaoLuis_villacoloniale

 

#2 – L’EXTRAORDINAIRE PARC NATIONAL DES LENÇÓIS MARANHENSES

Après São Luís, nous partons à la découverte des Lençois Maranhenses, le fameux désert de dunes de sable blanc entre lesquelles des lagunes naturelles d’eau douce se nichent lors de la saison des pluies. “Lençois” signifie “draps” en portugais et il est vrai que ces dunes à perte de vue avec leurs jeux d’ombre et de lumière font penser à un immense drap de soie délicatement déposé. Le Premier jour nous partons en Jardineira (sorte de 4X4/minibus avec banquettes extérieures), accompagnés de notre guide Ribamar qui nous fait découvrir plusieurs lagunes : Peixe, Azul, Bonita, etc. Le spectacle est magnifique et les baignades au milieu du désert sont magiques ! La journée se termine par un joli coucher du soleil derrière les dunes de sable dorées par la lumière.

Le lendemain nous remontons le rio Preguicas jusqu’à son embouchure et le charmant petit village d’Atins où nous dormirons 3 nuits en tout. C’est au départ d’Atins, situé à la lisière des grandes Lençois, que les choses sérieuses commencent : un trek de 2 jours dans le désert avec notre guide Wilson. Le premier jour, après un réveil matinal, au bout de 5 heures de marche et de quelques (rares) baignades rafraichissantes nous arrivons enfin à l’oasis Queimada dos Britos, petit havre de verdure au milieu du désert de sable, où nous allons passer la nuit en hamac. Après une caïpi bien méritée et un bon diner, nous nous écroulons de fatigue (sable et soleil obligent). Le lendemain nous nous levons également tôt pour marcher à la fraiche, direction l’oasis Baixa Grande. Au bout de 3 heures de marche, nous atteignons notre but où nous attend une jardineira qui va nous raccompagner à Atins. C’est fatigués par le vent, le corps courbaturé, les pieds endoloris mais des superbes paysages plein la tête que nous rentrons à notre Pousada. Le désert Lençois Maranhenses est certainement un des plus beaux site naturel au monde. Quelle magnifique découverte !

LencoisMarenhenses_leversoleil
LencoisMarenhenses_nuages
LencoisMarenhenses_couchersoleil

 

#3 – L’IMPRESSIONANT DELTA DES AMERIQUES EN BATEAU

Après ce superbe trek dans les Lençois, il est temps de quitter Atins. Notre chauffeur de jardineira nous dépose le long d’un ponton à Tutoia où nous attend Didi qui sera notre guide/capitaine pour cette journée dans le Delta des Amériques à bord du Jiboia. Comptant 85 îles et une surface de 2700 km2, ce delta, où se jette le rio Parnaiba dans l’océan Atlantique, est tout simplement grandiose. Nous naviguons dans les mangroves, longeons les dunes de sable, contournons des îlots, faisons une halte à côté des pêcheurs de crabes à bord de la petite embarcation tout en écoutant avec attention les explications de Didi qui est adorable et très fier de sa région qu’il connait sur le bout des doigts.

La balade se termine par un impressionnant ballet d’ibis rouges au coucher du soleil qui, d’une ponctualité qui n’a rien à envier aux suisses, arrivent en escadron à 17h sur un petit îlot perdu au milieu du delta. Le spectacle est une fois de plus magnifique ! Nous quittons Didi à la pousada Caboclo située à l’Est de l’Ilha dos Canarias et où un bon diner nous attend.

DeltaAmériques_ibisrouges
DeltaAmériquesPêcheurs
DeltaAmériques_animaux

 

#4 – LA FAMEUSE JERICOACOARA

Jericoacoara, alias “Jeri”, c’était une des destinations qui nous faisait rêver en préparant ce voyage. Nous y voici (déjà) ! Initialement un petit village de pêcheur, Jeri est devenu au fil du temps “the place to be” de la côte nordestine et un des spots le plus connu des amateurs de kitesurf. Jeri, c’est un joli mélange de pousadas luxueuses au bord de la plage, de belles boutiques, de bons restaurants les pieds dans le sable, de passionnés de glisse et de petits concerts live à chaque coin de rue. Ambiance festive hippie chic assurée. Nous y séjournons 2 jours dans une superbe pousada, la Vila Kalango, où sont éparpillés les bungalows au milieu des palmiers face à la plage et où le coucher de soleil est magnifique. Nous n’avons malheureusement pas le temps d’apprendre le kite, ça sera pour une prochaine étape. Nous décidons donc de nous reposer après toutes ces émotions depuis São Luis : farniente, praia, bons diners, etc.

2 jours c’est trop court pour Jeri, il faudra y retourner !

36_Jeri_praia
Jeri_VilaKalango

 

#5 – LA PAISIBLE GUAJIRU

Notre dernière étape sur la route des émotions est Guajiru. Comme Jeri, Guajiru est un ancien village de pêcheur devenu un des spots très appréciés des amateurs de kitesurf grâce à ses conditions favorables (mer flat et vent fort et stable) tout en gardant son authenticité nordestine.  Sur la plage interminable se côtoient petites embarcations de pêche qui ressemblent à des encriers et ailes de kite prêtes à défier le vent !

La pousada Vila Vagalume dans laquelle nous passons la nuit est une fois de plus magnifique et nous profitons bien de la piscine ! Au coucher du soleil l’heure de la dernière caïpi en famille a sonné, snif le temps passe trop vite.

Guajiru_pousadaVilaVagalume
Guajiru_barquespêcheurs

Muito obrigado à Dominique et René pour ce merveilleux voyage dans le voyage, dont on se rappellera longtemps !

Selfamille
5 Comments
  • Dominique

    15 août 2016 at 16 h 42 min Répondre

    Merci Clemi pour ce magnifique reportage. Ce voyage était juste extraordinaire et nous sommes heureux que vous ayez apprécié ces jours passés ensemble. Très bonne continuation , vous allez découvrir encore de très belles choses. A bientôt .
    Mum &Dad

  • MagHallé

    21 août 2016 at 13 h 26 min Répondre

    Je suis ravie que vous continuiez à faire de si belles découvertes, celles-ci avec Dominique et René de surcroît !
    Merci pour la brève que je viens de découvrir,
    Mam

  • […] la route des émotions en famille, c’est parti pour la route de l’enchantement durable entre amis : un roadtrip de 2 […]

  • […] Lençois Marenhenses (littéralement “draps du Maranhão”), immense désert de dunes de sable fin blanc […]

  • […] la “route des émotions” en famille, c’est parti pour la “route de l’enchantement durable” entre amis : un […]

Post a Comment