NuestrAmericaLatina | DETOUR PAR LA CHAPADA DIAMANTINA
blog, voyage, Amérique latine, Amérique du sud, South America, America latina, America del sur, travel, viaje, nuestramericalatina, carnet de voyage, photo, photographie, video, itinéraire, Argentine, Argentina, Chili, Chile, Bolivie, Bolivia, Colombie, Colombia, Pérou, Peru, Equateur, Ecuador, Brésil, Brasil, voyage en cargo, cargo, mer et voyages, transatlantique, porte conteneur, Nordeste, Andes, cordillère des Andes, backpacking, mochilando, roadtrip
23762
post-template-default,single,single-post,postid-23762,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
Chapadadiamantina_paiinacio

DETOUR PAR LA CHAPADA DIAMANTINA

De Salvador, nous prenons un bus de nuit pour Lençois, petite ville tranquille située au coeur de la Chapada Diamantina, immense parc naturel dans les terres de l’Etat de Bahia appelé ainsi en raison de l’exploitation diamantifère qui s’y pratiquait jusqu’en 1996.

Enregistrer

Lencois_mirador
Lencçois_Bahia

Nous partons en ballades le long du rio et vers les nombreuses cascades et piscines naturelles accessibles à pied au départ de Lençois et nous offrons également une excursion vers quelques unes des principales attractions du parc, accessibles uniquement en 4×4. Nous partons avec notre guide Pedro et 2 adorables couples de brésiliens en direction d’abord de l’impressionnante grotte Lapa Doce qui ne fait pas moins de 17km au total et s’élève par endroits jusqu’à 50m de haut. La partie visitable par le grand public ne fait elle que 800m de long mais c’est suffisant pour découvrir de très belles formations géologiques colorées (stalactites, stalagmites…). Après le déjeuner, on poursuit jusqu’aux Gruta da Pratinha et Gruta azul dans lesquelles coulent de superbes rivières translucides et où il est possible de faire du snorkling (en payant un supplément) et de se baigner. Le temps n’est malheureusement pas top mais nous profitons de cet arrêt détente pour discuter avec Pedro qui est originaire de la région de São Paulo et parle très bien anglais. Décidément, on commence à se dire que les seuls brésilien parlant une autre langue que le portugais sont les paulistas, et encore, pas tous ! Il vient de passer un mois en Patagonie et nous montre ses photos de grimpe vers El Chalten. Ça nous rappelle de super bons souvenirs du début de notre voyage et nous fait réaliser que c’est déjà bien loin… Le temps s’améliorant peu à peu, nous décollons pour aller voir la Cachoeira (cascade) do Poço do Diabo avant de prendre la direction du Morro do Pai Inacio pour le coucher du soleil. Mais le moteur lâche en chemin et nous passons 2h au milieu des plantations de café (dont la culture semble bien plus intensive que dans les exploitations colombiennes que nous avons pu découvrir) avant qu’un autre véhicule de l’agence n’arrive enfin pour nous amener du coup directement au Morro do Pai Inacio. Nous sommes ralentis par un accident en chemin – décidément, c’est notre jour de chance – et c’est au pas de course que nous grimpons au sommet pour découvrir une vue époustouflante sur toute la Chapada. Quelques minutes seulement pour s’en mettre plein les yeux et immortaliser l’instant, un peu frustrant. Bref, une journée en demi teinte mais une chose est sure, le point de vue de là haut vaut clairement le détour !

Nous garderons un très bon souvenir de ces 3 jours dans la Chapada Diamantina et y retournerions volontiers plus longtemps pour y randonner en immersion pendant plusieurs jours.

ChapadaDiamantina_balades
ChapadaDiamantina
2 Comments

Post a Comment