NuestrAmericaLatina | BALLADE ARCHI A BRASILIA
blog, voyage, Amérique latine, Amérique du sud, South America, America latina, America del sur, travel, viaje, nuestramericalatina, carnet de voyage, photo, photographie, video, itinéraire, Argentine, Argentina, Chili, Chile, Bolivie, Bolivia, Colombie, Colombia, Pérou, Peru, Equateur, Ecuador, Brésil, Brasil, voyage en cargo, cargo, mer et voyages, transatlantique, porte conteneur, Nordeste, Andes, cordillère des Andes, backpacking, mochilando, roadtrip
23574
post-template-default,single,single-post,postid-23574,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
Brasilia_Congreso_alaune

BALLADE ARCHI A BRASILIA

Admirateurs du génie créatif de l’architecte Oscar Niemeyer, nous rêvions depuis longtemps de découvrir Brasília. La capitale jadis futuriste du Brésil est un témoignage unique d’initiative publique. En septembre 1956, Niemeyer reçut la visite du président brésilien Juscelino Kubitschek, grand admirateur de son travail. Les mots du président “Oscar, nous allons bâtir la nouvelle capitale du Brésil” vont sceller un partenariat légendaire. Avec l’aide de l’urbaniste Lúcio Costa, auteur du “plan pilote” (plano piloto) de la ville, le rêve devint vite réalité. Construite en un temps record, Brasília fut inaugurée le 21 avril 1960. Quand on connait les temps de l’urbanisme et des projets publics, autant dire que c’est plus que bluffant !

Vu du ciel, le plan de Brasília ressemble à celui d’un avion (au départ c’est l’idée de la croix proposée par Costa qui avait séduit le jury du concours), avec ses joyaux architecturaux posés les uns après les autres le long de l’Eixo Monumental (“axe monumental” formant le fuselage), et ses zones résidentielles et commerciales se déployant le long des ailes (asas).

Étant donné les distances et les terrifiantes autoroutes à six voies reliées par des échangeurs, Brasília n’est vraiment pas “piétons friendly”. N’ayant pas réussi à louer des vélos, nous partons malgré tout tongs au pied et appareil photo en bandoulière arpenter l’immense axe monumental : une dizaine de kilomètres sous le cagnard plus tard, nous nous en sommes mis plein la vue et sommes cuits. Brasília mérite définitivement le détour pour qui aime l’architecture et les projets un peu fous !

Brasilia_MuseuNacional
Brasilia_MuseuNacional2

Museu nacional

Catedral Metropolitana de Brasília

Brasilia_Congreso
Brasilia_Congreso_AffairesEtrangères

Congresso Nacional et Ministério das Relações Exteriores Brasil

Brasilia_SiègePrésidence
Brasilia_CourSuprême

Palácio do Planalto (siège de la présidence) et Supremo Tribunal Federal, Praça dos Tres Poderes

Palácio da Alvorada (palais de l’Aube, résidence présidentielle)

SantuarioDomBosco1

Santuário Dom Bosco

No Comments

Post a Comment